Un assistant de recherche AI est désormais à votre disposition!

Veuillez cliquer sur la bulle rouge pour y accéder en bas à droite de la page

Pas à pas réserve perpétuelle de 2011 à 2021

RÉGION

    alsace

CÉPAGE

    savagnin-rose

Pays

France

Pas à pas réserve perpétuelle de 2011 à 2021 Pas à pas réserve perpétuelle de 2011 à 2021
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017
×
34,90 €
bio
riche et structure
VIN ROSÉ
découverte/original
🚚 LIVRAISON

Livraison sous 4/5 jours ouvrés, express par UPS, Chronopost ou Fedex à domicile, sur point relais ou par messagerie

Vendu par Vins Etonnants
Pas à pas réserve perpétuelle de 2011 à 2021

Pas à pas réserve perpétuelle de 2011 à 2021

ApplePay, Paiement en 3x sans frais Klarna et différentes méthodes de paiement disponibles 💳

CB, ApplePay, Paiement en 3 fois Klarna, Virement, Bancontact, CBC, Sofort, Giropay, iDEAL, EPS, PostePay, Maestro, American Express, Paysafecard, Belfius, Przlewy24,,...

En savoir plus

Maison fondée en 2003

Une des plus large sélections du web de vins d’auteurs et d’artisans

Caractéristiques

La terre et la vigne

Le cépage savagnin rose est planté sur les coteaux argilo-calcaire de la commune de Heiligenstein, il est l’ancêtre du Gewurztraminer. Le Klevener de Heiligenstein fait figure d’exception dans l’appellation Alsace. Certifié en culture biologique.

Vinification

Issu d’une refermentation des millésimes 2011, 2013, 2015, 2017, 2019,  avec des jus frais de la récolte 2021. Fermentation naturelle à partir de levures indigènes. Malo faite. Filtration dégrossissante sur plaques de cellulose. Léger sulfitage en cours d’élevage

Dégustation : la robe est dorée évoluée, un peu trouble. Le nez, à l'instar de la cuvée Quelqu'un, évoque un chardonnnay jurassien, avec ces notes de tourbe fumée, de pétard et de sésame grillé. Avec ici en plus un peu de pomme rôtie au beurre et de rose fanée (c'est un "frère" du Gewurz). La bouche est ronde, très (très) ample, déployant une matière à la fois dense et aérienne, très moelleuse au toucher, d'une intensité aromatique de dingue sur ces notes fumées / grillées. Le tout tendu par un fil invisible, donnant un résultat des plus racés. La finale commence par se concentrer en un point minuscule avant d'exploser et de vous donner l'impression que votre palais a quadruplé de volume sur le sésame et le pain grillés, la tourbe fumée, la noix et le cumin torréfié(e)s... #sequence_emotion

 

Le service du vin Servir à 12-14 degrés, sans trop rafraîchir pour ne pas fermer le vin.

Fiche technique

Alcool : 13.5° Sucre résiduel : 1.8 g/l S02 total : 4 mg/l

 

Qu'est-ce qu'un vin d'auteur ?

Celui-ci peut être tellement divers selon la personnalité de leur géniteur, qu'il est plus facile de définir ce qu'il n'est pas. Un vin d'auteur, c'est tout sauf un vin standard, stéréotypé, fait pour plaire au plus grand nombre. Il est donc rarement produit en millions d'exemplaires, se copiant lui-même de millésime en millésime.

Un vin d'auteur, c'est donc un vin qui ne ressemble pas à celui du voisin. Qui d'année en année évoluera en fonction des caprices de la météo et de l'humeur de l'auteur – les deux pouvant être liées. Car l'auteur ne se fie pas à des études de marché pour mener sa barque. Il fait son vin comme il le sent, comme il l'aime, comme il le peut, parfois... Et tant pis s'il ne plaît pas à tous.

C'est pour cela que les vins d'auteur sont parfois classé en « vin de table » ou en « vin de France ». Parce que le vigneron n'a pas planté le cépage autorisé*, fait l'assemblage ou la vinification recommandés dans l'appellation**. Il est souvent un peu rebelle, notre auteur. Mais c'est pour cela qu'on l'aime !... Ceci dit, les vins d'auteur ne sont pas systématiquement marginaux : il sont présents dans la plupart des appellations, et peuvent faire partie de l'élite de celles-ci***. Car ils ne se contentent pas d'avoir de la personnalité : ils sont bons, en plus ! Avec en général un degré de torchabilité très élevé : on ne s'en lasse pas au bout de la première gorgée.

Comme les vins d'auteur ne sont pas chaptalisés, levurés, bidouillés... ils peuvent présenter des profils très différents selon le millésime. À nous (revendeurs et consommateurs) de les accepter comme ils sont, et de rester fidèle aux producteurs, car ils ont besoin de nous pour poursuivre leur activité.

______________________________

* Par exemple, le Touriga Nacional dans le Minervois, ou la Syrah en Côtes du Forez. Ils sont fous, ces auteurs !

** Certains vignerons osent produire des liquoreux avec du Mourvèdre ou un pétillant naturel avec du Pineau d'Aunis

*** comme ceux de Jean-François Ganevat dans le Jura ou de Zind-Humbrecht en Alsace

Lire plus