Sauvignon Vinifera 2018

PRODUCTEUR

Marionnet Henry

RÉGION

    loire

    loire

CÉPAGE

    sauvignon-blanc

Pays

France

Sauvignon Vinifera 2018 Sauvignon Vinifera 2018
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017
×
17,75 €
VIN BLANC
complexe
🚚 LIVRAISON

Livraison sous 4/5 jours ouvrés, express par UPS, Chronopost ou Fedex à domicile, sur point relais ou par messagerie

Vendu par Vins étonnants
Sauvignon Vinifera 2018

Sauvignon Vinifera 2018

ApplePay, Paiement en 3x sans frais Klarna et différentes méthodes de paiement disponibles 💳

CB, ApplePay, Paiement en 3 fois Klarna, Virement, Bancontact, CBC, Sofort, Giropay, iDEAL, EPS, PostePay, Maestro, American Express, Paysafecard, Belfius, Przlewy24,,...

En savoir plus

Maison fondée en 2003

Une des plus large sélections du web de vins d’auteurs et d’artisans

Caractéristiques

Etant donné que les Sauvignons de D. Dagueneau sont maintenant attaqués par le phylloxéra, cette cuvée sera probablement une des dernières issues de Sauvignon Blanc franc de pied.

Ce vin est issu de vignes non greffées, telles qu'elles existaient en France avant le phylloxéra, à la différence que c'est un clone qui est devenu franc (ou plant direct) et non des sarments issus de sélection massale. Après avoir planté en 1990 une première vigne de Gamay non greffé, Henry Marionnet, très enthousiaste sur les résultats obtenus, a planté en 2000 4 hectares de Gamay, Sauvignon et Côt non greffés et acheta une parcelle de Chenin francs (plantés en 1979).

Si le phylloxéra est toujours présent en France, rendant impossible la généralisation de plants non greffés, les parcelles solognotes d'Henry Marionnet sont pour l'instant épargnées par l'insecte ravageur. Pour Henry Marionnet, le porte greffe agit comme un filtre et sur une vigne franche, les vins sont plus aromatiques, plus acides, plus gras mais moins alcoolisés.

Cette plantation de Sauvignon couvre une surface de 1 hectare. Les plants proviennent tout simplement des sarments récupérés sur les autres vignes de Sauvignon du Domaine, pendant l'hiver 98-99. Ils ont été taillés à 30 cm environ, puis mis en terre, dans le cadre d'une pépinière pendant un an. Durant cette période, ces « sarments » sont devenus des pieds de vigne, qui ont été plantés définitivement, au printemps 2000. Le premier millésime produit a été le 2004.

Sol : caractère siliceux, avec un sable assez fin, très chaud, bien drainé, qui repose sur une épaisse couche argileuse

Vinification :
la cueillette est totalement réalisée à la main. Les grappes, après un tri sévère, sont déposées dans des petits paniers, puis emmenées à la cave. La vinification est toujours déterminée en fonction du profil de l'année, de la composition des raisins, de leur richesse en sucres, et de leur acidité. En règle générale, la vendange est égrappée lors de la mise dans le pressoir, avec un grand luxe de précautions. En effet, tout est mis en oeuvre pour éviter le contact avec l'air. Le gaz carbonique est donc utilisé en abondance pour protéger à la fois le pressoir, la pompe et ses tuyaux, puis la cuve finale. Le pressurage avec un pressoir pneumatique se fait lentement, puis le jus est refroidi pendant 24 heures à 5° avant d'être séparé de ses bourbes. Ensuite, on laisse la température remonter, et la fermentation démarre naturellement sans apport de levures autour de 18°.

Lorsque tout est terminé, le vin est séparé de ses grosses lies, afin d'éviter toute déviation et fermentation malo-lactique. Après le passage des grands froids, la mise en bouteilles est réalisée vers la fin mars après filtration.

Selon Henri Marionnet, "ce vin est complètement différent de celui issu des vignes greffées. Il a une élégance, une race, et une classe que ne possède pas la cuvée traditionnelle. Déjà, lorsqu'il fermente, on se rend compte de cette réalité. C'est toujours une surprise, et l'on a peine à croire en le dégustant à une telle différence. Le nez est frais, profond avec des parfums de fleurs blanches, églantine, acacia. Il est très fin en bouche, cristallin mais, avec une belle amplitude. Il nous donne des expressions de pêche, poire, pamplemousse et citron. Il est riche, complexe, mais possède une élégance que je n'ai jamais vu dans aucun autre sauvignon."

C'est un vin à boire sous 5 ans et frais . Il est magnifique en apéritif mais, pourra nous charmer sur tout un repas qui se composerait de produits de la mer, viandes blanches et fromages de chèvre.

13.5% alc

Qu'est-ce qu'un vin d'auteur ?

Celui-ci peut être tellement divers selon la personnalité de leur géniteur, qu'il est plus facile de définir ce qu'il n'est pas. Un vin d'auteur, c'est tout sauf un vin standard, stéréotypé, fait pour plaire au plus grand nombre. Il est donc rarement produit en millions d'exemplaires, se copiant lui-même de millésime en millésime.

Un vin d'auteur, c'est donc un vin qui ne ressemble pas à celui du voisin. Qui d'année en année évoluera en fonction des caprices de la météo et de l'humeur de l'auteur – les deux pouvant être liées. Car l'auteur ne se fie pas à des études de marché pour mener sa barque. Il fait son vin comme il le sent, comme il l'aime, comme il le peut, parfois... Et tant pis s'il ne plaît pas à tous.

C'est pour cela que les vins d'auteur sont parfois classé en « vin de table » ou en « vin de France ». Parce que le vigneron n'a pas planté le cépage autorisé*, fait l'assemblage ou la vinification recommandés dans l'appellation**. Il est souvent un peu rebelle, notre auteur. Mais c'est pour cela qu'on l'aime !... Ceci dit, les vins d'auteur ne sont pas systématiquement marginaux : il sont présents dans la plupart des appellations, et peuvent faire partie de l'élite de celles-ci***. Car ils ne se contentent pas d'avoir de la personnalité : ils sont bons, en plus ! Avec en général un degré de torchabilité très élevé : on ne s'en lasse pas au bout de la première gorgée.

Comme les vins d'auteur ne sont pas chaptalisés, levurés, bidouillés... ils peuvent présenter des profils très différents selon le millésime. À nous (revendeurs et consommateurs) de les accepter comme ils sont, et de rester fidèle aux producteurs, car ils ont besoin de nous pour poursuivre leur activité.

______________________________

* Par exemple, le Touriga Nacional dans le Minervois, ou la Syrah en Côtes du Forez. Ils sont fous, ces auteurs !

** Certains vignerons osent produire des liquoreux avec du Mourvèdre ou un pétillant naturel avec du Pineau d'Aunis

*** comme ceux de Jean-François Ganevat dans le Jura ou de Zind-Humbrecht en Alsace

Lire plus