L'enclos : des 2022 prometteurs !

L'enclos : des 2022 prometteurs !

samedi 13 avril 2024

 
C'est toujours un plaisir de découvrir le nouveau millésime des Chablis du Domaine de l'Enclos. Après un 2021 qui fut plutôt rare pour cause de gel, voici donc 2022.  Il n'a pas la réputation de fraîcheur de son prédécesseur, mais une vendange précoce a permis de conserver de l'acidité  et de la tension, sans trop avoir d'alcool – on est entre 12.5 et 13 %. Au final, c'est certainement l'un des millésime les plus "chablisiens" du domaine (je veux dire par là qu'on ne les prendrait pas pour des vins beaunois à l'aveugle). 
 
 
Petit Chablis 2022 (20.90 €)
La robe est or clair, brillante. 
Le nez est fin, très chablisien, sur le citron finement beurré, le mousseron et les embruns  marins. 
La bouche est élancée, étirée par un fil invisible, déroulant une matière dense, minérale, tendue tout en offrant un tactile doux, aérien, sur une gamme aromatique citronno-caillouteuse. 
La finale prolonge la tension de la bouche en y a ajoutant un surcroît de fraîcheur et de salinité, et de superbes amers. Pas si petit que ça... 
Chablis 2022 (23.90 €)
La robe est jaune paille, brillante. 
Le nez est fin, profond, sur le beurre blanc au citron, avec une pointe minérale et une touche fumée. Dès l'attaque, la bouche est tendue comme un arc sans afficher d'acidité saillante, et déploie une matière aérienne,  enrobante, plus dense qu'elle n'y paraît au premier abord, dotée d'une fraîcheur qui monte crescendo, finissant par vous submerger. 
La finale est intense, séveuse, irradiante de fraîcheur et d'amertume, avec une persistance sur le citron (pulpe et zeste) et le beurre fumé. Y a bon !
 

 

 
Sans sulfites ajoutés
La robe est dorée, brillante, laissant échapper quelques bulles, laissant supposer qu'il y aura un peu de gaz carbonique.  
Le nez est fin, aérien, sur les fruits blancs mûrs, le citron confit, avec de légères notes beurrées / fumées. 
La bouche est ronde, très ample, enveloppante, offrant une matière généreuse à la chair dense, pulpeuse, tonifiée et rafraîchie par un filet de gaz carbonique. 
Celui-ci se renforce dans une finale pleine de peps, renforcée par une belle amertume sur l'écorce de pomelo et une astringence sur la pulpe de citron, cette dernière persistant assez longuement. Joyeux et vivifiant !

SHARE

Nos vins à découvrir

Voir tout