Livraison à partir de 9.50€ pour la France !

Franco à 250€ de commande pour le France continentale et la Belgique. 

Un assistant de recherche AI est désormais à votre disposition!

Veuillez cliquer sur la bulle rouge pour y accéder en bas à droite de la page

Cuvée François 1er 2019

RÉGION

    loire

CÉPAGE

    romorantin

Pays

France

Cuvée François 1er 2019 Cuvée François 1er 2019
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017
×
29,90 €
vin biodynamique
riche et structure
VIN BLANC
découverte/original
🚚 LIVRAISON

Expédition via TNT

Vendu par Vins Etonnants
Cuvée François 1er 2019

Cuvée François 1er 2019

ApplePay, Paiement en 3x sans frais Klarna et différentes méthodes de paiement disponibles 💳

CB, ApplePay, Paiement en 3 fois Klarna, Virement, Bancontact, CBC, Sofort, Giropay, iDEAL, EPS, PostePay, Maestro, American Express, Paysafecard, Belfius, Przlewy24,,...

En savoir plus

Maison fondée en 2003

Une des plus large sélections du web de vins d’auteurs et d’artisans

Caractéristiques

Connaissez-vous la différence entre un Cheverny blanc et un Cour-Cheverny ? Non, ce n'est pas une différence de terroir comme à Fronsac/Canon Fronsac. Mais de cépages autorisés dans ces deux Appellations d'Origine Protégées. Le Cheverny assemble Sauvignon et Chardonnay (et parfois Pineau de Loire) alors que le Cour-Cheverny est uniquement à base du Romorantin.

Ce cépage, présent sur une cinquantaine d'hectares en France, aurait, dit-on, été ramené de Bourgogne par François 1er en 1519 pour lui fournir ce vin blanc au château de Chambord – où il n'a quasiment jamais vécu – et au château familial de Romorantin. Le Romorantin, à l'instar du Chardonnay, de l'Aligoté, du Gamay et du Melon de Bourgogne, est issu du croisement du Pinot noir et du Gouais blanc. Il est aujourd'hui introuvable en Bourgogne où le Chardonnay règne en maître. Pourtant, il ne fait pas de doute qu'Il n'a rien à envier aux plus grands cépages blancs de France.

Tous les vignerons de l'appellation Cour-Cheverny n'ont pas la même démarche, mais Michel Gendrier se fait un point d'honneur à ne commercialiser ses vins que lorqu'il les estime prêt à boire. Aussi décale-t-il leur sortie de 3 à 5 ans après leur embouteillage.

Vignes : les plus vieilles parcelles du domaine (plantées en 1922 !)

Terroir : dominante argilo-calcaire avec des parcelles recouvertes d'une couche sableuse ou argilo siliceuse

Conduite de la vigne : en biodynamie depuis 1999. Ce retour à la viticulture comme celle pratiqué il y a 50 ans, avec le labour des sols, les pulvérisations de bouillie bordelaise et de soufre à faibles doses permet de conserver le potentiel naturel de des différents terroirs et la vie microbiologique de des sols.

Vinification/élevage : vendanges manuelles - 2/3 du volume en pressurage direct et 1/3 en macération pelliculaire de 15 heures. Pressurage doux. Débourbage statique, pas de levurage. Fermentation entre 18 et 20°C. Soutirage en fin de fermentation. Élevage de 5 mois sur lies fines en barriques achetées à un domaine bourguignon. Passage au froid et mise en bouteilles en septembre.

Dégustation : Nez élégant et raffiné. Très ample en bouche, minéral et notes de mirabelle, avec une pointe d'encaustique. Équilibre exceptionnel entre la finesse et la puissance. Une persistance impressionnante en bouche, racée et minérale. À servir sur des coquilles Saint Jacques poêlées, asperges, poissons, poularde ou du veau fermier à la crème…

La famille GENDRIER est installée depuis 1846 sur le Domaine. En 1950, quatre hectares de vignes y sont cultivées, en grande majorité des blancs de cépage Romorantin. Leur grand-père Raoul GENDRIER est déjà reconnu pour la qualité de ses vins. Le père de Michel, Marcel a développé le vignoble et depuis 30 ans, leurs vins figurent régulièrement au palmarès des concours et sont régulièrement cités dans la presse.

12.5 % Alc. Vol.



Qu'est-ce qu'un vin d'auteur ?

Celui-ci peut être tellement divers selon la personnalité de leur géniteur, qu'il est plus facile de définir ce qu'il n'est pas. Un vin d'auteur, c'est tout sauf un vin standard, stéréotypé, fait pour plaire au plus grand nombre. Il est donc rarement produit en millions d'exemplaires, se copiant lui-même de millésime en millésime.

Un vin d'auteur, c'est donc un vin qui ne ressemble pas à celui du voisin. Qui d'année en année évoluera en fonction des caprices de la météo et de l'humeur de l'auteur – les deux pouvant être liées. Car l'auteur ne se fie pas à des études de marché pour mener sa barque. Il fait son vin comme il le sent, comme il l'aime, comme il le peut, parfois... Et tant pis s'il ne plaît pas à tous.

C'est pour cela que les vins d'auteur sont parfois classé en « vin de table » ou en « vin de France ». Parce que le vigneron n'a pas planté le cépage autorisé*, fait l'assemblage ou la vinification recommandés dans l'appellation**. Il est souvent un peu rebelle, notre auteur. Mais c'est pour cela qu'on l'aime !... Ceci dit, les vins d'auteur ne sont pas systématiquement marginaux : il sont présents dans la plupart des appellations, et peuvent faire partie de l'élite de celles-ci***. Car ils ne se contentent pas d'avoir de la personnalité : ils sont bons, en plus ! Avec en général un degré de torchabilité très élevé : on ne s'en lasse pas au bout de la première gorgée.

Comme les vins d'auteur ne sont pas chaptalisés, levurés, bidouillés... ils peuvent présenter des profils très différents selon le millésime. À nous (revendeurs et consommateurs) de les accepter comme ils sont, et de rester fidèle aux producteurs, car ils ont besoin de nous pour poursuivre leur activité.

______________________________

* Par exemple, le Touriga Nacional dans le Minervois, ou la Syrah en Côtes du Forez. Ils sont fous, ces auteurs !

** Certains vignerons osent produire des liquoreux avec du Mourvèdre ou un pétillant naturel avec du Pineau d'Aunis

*** comme ceux de Jean-François Ganevat dans le Jura ou de Zind-Humbrecht en Alsace

Lire plus