Il franchit un cap, Martin !

Il franchit un cap, Martin !

dimanche 14 juillet 2024

Désolé pour ce silence assez long, mais je fus bien occupé par la récente "foire aux vins", et j'avoue que même si j'ai dégusté pas mal de vins ces derniers temps, rien ne m'avait vraiment emballé. Jusqu'à ce que je goûte le nouvel arrivage du domaine Capmartin. Tout m'a beaucoup plu, au point d'avouer qu'il est difficile de nommer ses coups de coeur. C'est comme les enfants : on les aime tous, sans discrimination. 

 

 
80 % Petit Manseng, 10% Arrufiac, 10 % Gros Manseng
La robe est dorée, brillante. 
Le nez est fin, complexe, sur les fruits exotiques, les embruns marins, l'écorce d'agrume et une touche de fumée. 
La bouche éclate de fraîcheur, offrant une matière pure, ciselée, tranchante comme un sabre japonais, avec ce qu'il faut de fruit de passion et d'ananas pour ne pas rendre le vin trop ennuyeux. 
La finale fraîche et nette poursuit la tension de la bouche, se contentant d'y ajouter de nobles amers (bigarade, quinquina), avec une persistance sur l'ananas rôti et une touche fumée / épicée. 
Lou Piaf 2022 (9.90 €)
 
Ugni blanc, Colombard et Petit Manseng
La robe est or clair, brillante. 
Le nez est expressif, sur l'ananas mûr, la mangue rôtie et les épices. 
La bouche est vive, élancée, portée par une fraîcheur éclatante, tout en offrant une matière mûre, au toucher presque moelleux, et à l'aromatique très exotique. 
La finale prolonge la tension de la bouche, soulignée par des amers plus marqués (écorce de d'agrume), alliant l'ananas frais au fruit de la passion qui persistent assez longuement.
Cosmique 2022 (10.50 €)
 
50% Viognier, 25% Chardonnay, 25% Sauvignon Gris
La robe est jaune paille, brillante. 
Le nez est fin et expressif, sur les fruits jaunes, la violette et le chèvrefeuille, avec une pointe d'épices. 
La bouche vous assaille de fraîcheur dès l'attaque par la présence d'un perlant tonique avant d'offrir une matière ample et aérienne, enrobante, à l'aromatique plutôt austère – mais c'est très bien ainsi – dominée par l'agrume et le "caillouteux". 
Le tout est étiré par ce fil traçant de gaz carbonique qui se prolonge dans une finale  explosive encore plus  fraîche que la bouche, avec des amers jouissifs qui donnent envie d'y revenir sans cesse (avec modération). 
Pimpant 2022 (10.50 €)
 
Syrah, Merlot, Malbec
La robe est grenat sombre mais bien translucide. 
Le nez est fin et séducteur sur les fruits rouges confits et le pot-pourri floral. 
La bouche est ronde et fraîche, avec un perlant bien marqué qui apporte de la vivacité,  et une matière souple, fruitée, gourmande, soulignée par des notes florales et épicées. 
La finale dévoile une accroche canaille (due au gaz), avec un fruit encore plus expressif d'une grande fraîcheur, malgré les notes confites. 
TanNat Sécateur 2020 (10.50 €)
La robe est grenat sombre translucide. 
Le nez est plutôt discret, sur les fruits noirs confits et les épices douces. 
La bouche allie ampleur et tension, avec une matière finement veloutée / juteuse  au fruit impactant qui vous en met plein les papilles – sans ostentation.  C'est à la fois hyper gourmand et sobre / classieux – faut goûter pour comprendre. 
La finale savoureuse, alliant un fruit communicatif à des notes minérales saisissantes, conclut tout cela en beauté. The wine to drink
TanNat Pur jus 2021 (13.50 €)
La robe est pourpre sombre translucide. 
Le nez évoque le yaourt à la myrtille avec une touche d'épices. 
La bouche est ronde, ample, veloutée, avec une matière pulpeuse dense – mais gourmande et facile – et une fraîcheur très 2021 qui ne peut laisser indifférent. 
La finale offre une mâche typique du Tannat, mais totalement transcendée par la pureté vibrante du fruit débarrassé du soufre. C'est magique, et surtout méchamment gourmand et irrésistible.  

SHARE

Nos vins à découvrir

Voir tout