Roches Neuves (Domaine des)


  

A Varrains, à 5km de Saumur, le Domaine des Roches Neuves se situe au coeur de la Vallée de la Loire.
Le vignoble, très morcelé, se compose de 61 parcelles qui s'étendent sur 28 hectares en appellation Saumur Champigny, pour les vins rouges, et Saumur, pour les vins blancs.


Le calcaire (Tuffeau) est la force de notre Terroir ; cette roche poreuse emmagasine l'humidité afin de la redistribuer pendant les fortes périodes de sécheresse.
À cela s'ajoute l'influence de la Loire, son affluent et la forêt de Fontevraud qui créé un véritable microclimat.
L'alternance de sols crayeux, sableux et argileux représente une diversité de terroirs offrant d'infinies possibilités avec les deux uniques cépages présents sur le domaine : Le Cabernet Franc et le Chenin.

Créé en 1850 par la famille Duveau, Thierry et Marie Germain reprennent le domaine en 1991.
S'étendant au départ sur 12 hectares de Cabernet Franc, le domaine s'agrandit de 2 hectares de Chenin et de 8 hectares de Cabernet Franc en 1996.
En 2012, le vignoble s'enrichit de nouvelles parcelles : le Clos de l'Echelier et Les Mémoires.
Dans un même temps, le domaine est entièrement converti en culture biologique à la fin des années 90, puis en culture biodynamique au début des années 2000.

Que signifie l’appellation bio ?

Celui-ci peut être tellement divers selon la personnalité de leur géniteur, qu'il est plus facile de définir ce qu'il n'est pas. Un vin d'auteur, c'est tout sauf un vin standard, stéréotypé, fait pour plaire au plus grand nombre. Il est donc rarement produit en millions d'exemplaires, se copiant lui-même de millésime en millésime.

Un vin d'auteur, c'est donc un vin qui ne ressemble pas à celui du voisin. Qui d'année en année évoluera en fonction des caprices de la météo et de l'humeur de l'auteur – les deux pouvant être liées. Car l'auteur ne se fie pas à des études de marché pour mener sa barque. Il fait son vin comme il le sent, comme il l'aime, comme il le peut, parfois... Et tant pis s'il ne plaît pas à tous.

C'est pour cela que les vins d'auteur sont parfois classé en « vin de table » ou en « vin de France ». Parce que le vigneron n'a pas planté le cépage autorisé*, fait l'assemblage ou la vinification recommandés dans l'appellation**. Il est souvent un peu rebelle, notre auteur. Mais c'est pour cela qu'on l'aime !... Ceci dit, les vins d'auteur ne sont pas systématiquement marginaux : il sont présents dans la plupart des appellations, et peuvent faire partie de l'élite de celles-ci***. Car ils ne se contentent pas d'avoir de la personnalité : ils sont bons, en plus ! Avec en général un degré de torchabilité très élevé : on ne s'en lasse pas au bout de la première gorgée.

Comme les vins d'auteur ne sont pas chaptalisés, levurés, bidouillés... ils peuvent présenter des profils très différents selon le millésime. À nous (revendeurs et consommateurs) de les accepter comme ils sont, et de rester fidèle aux producteurs, car ils ont besoin de nous pour poursuivre leur activité.

______________________________

* Par exemple, le Touriga Nacional dans le Minervois, ou la Syrah en Côtes du Forez. Ils sont fous, ces auteurs !

** Certains vignerons osent produire des liquoreux avec du Mourvèdre ou un pétillant naturel avec du Pineau d'Aunis

*** comme ceux de Jean-François Ganevat dans le Jura ou de Zind-Humbrecht en Alsace

Lire plus