Livraison à partir de 9.50€ pour la France !

Franco à 250€ de commande pour le France continentale et la Belgique. 

Un assistant de recherche AI est désormais à votre disposition!

Veuillez cliquer sur la bulle rouge pour y accéder en bas à droite de la page

Les Ouvrées 2020

RÉGION

    occitanie

CÉPAGE

    syrah

Pays

France

Les Ouvrées 2020 Les Ouvrées 2020
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017
×
20,90 €
bio
VIN ROUGE
complexe
🚚 LIVRAISON

Expédition via TNT

Les Ouvrées 2020

Les Ouvrées 2020

ApplePay, Paiement en 3x sans frais Klarna et différentes méthodes de paiement disponibles 💳

CB, ApplePay, Paiement en 3 fois Klarna, Virement, Bancontact, CBC, Sofort, Giropay, iDEAL, EPS, PostePay, Maestro, American Express, Paysafecard, Belfius, Przlewy24,,...

En savoir plus

Caractéristiques

Formés en Bourgogne, nous nous installons dans les Terrasses du Larzac pour réaliser notre premier millésime en 2014. Impressionnés depuis le début des années 2000 par la qualité des vins provenant de cette aire de production, le choix des Terrasses du Larzac s’est imposé comme une évidence dès le début du projet d’installation. Cette région offre en effet une grande variété de terroirs à très fort potentiel qualitatif, des paysages d’une beauté saisissante et permet la production de vins de grande expression, capables de réunir fraîcheur et gourmandise, correspondant parfaitement à ce que nous recherchons.

"Clos de la Barthassade" tire son origine de l'occitan "bartàs" qui signifie "buisson, broussaille" et fait référence au bois touffu bordant nos parcelles à Montpeyroux. Après quelques années de recherches, nous trouvons nos vignes en 2013 : 9,5 ha de syrah, grenache noir, cinsault, mourvèdre et chenin blanc. Réparties en quatre îlots sur les communes de Montpeyroux, Jonquières et Saint-Saturnin, ces vignes sont âgées de 30 à 40 ans et toutes les parcelles sont classés en AOC Terrasses du Larzac.

En 2018, nous finissons par trouver une vigne de chardonnay – cépage qui nous est cher – au sud de Jonquières, et reprenons en fermage quelques petites parcelles de vieux cinsaults, mourvèdre et vieux carignans noirs proches de notre îlot des Combariolles à Jonquières. En 2019, notre parcellaire est porté à 13.2 ha avec l’acquisition d’un peu moins de 3 ha de vignes.

Le respect de la vigne et du sol : le travail à la vigne est manuel dès que cela est possible (pré-taille, taille, épamprage, ébourgeonnage, palissage, rognage, écimage, vendanges en vert), le but étant de préserver la longévité de nos vieilles vignes et de limiter le passage du tracteur afin de limiter le tassement des sols. Par exemple, nous nous limitons à deux labours au tracteur par an, ce qui nécessite de peaufiner le désherbage sous le rang à la pioche. De la même manière, les passages du tracteurs lors des traitements ne se font que toutes les 4 rangées seulement, ce qui suppose un travail très précis à la vigne pour aérer les raisins. Notre travail est donc soucieux du respect du végétal, de l’environnement et des contraintes de l’agriculture biologique (pas de pesticides ni d’insecticides, même bio, et limitation des doses de soufre et de cuivre bien en deçà de ce qui est toléré en bio). En outre, plusieurs tâches s’effectuent en lien avec le calendrier biodynamique (taille, rognage).

Les raisins sont vinifiés naturellement, sans levures ni soufre ajoutés. Après un tri à la vigne, les raisins sont ramenés directement à la cave puis à nouveau triés si besoin. Ensuite, les vinifications parcellaires sont totalement naturelles et respectueuses de la matière première. Naturelles car ce sont d’une part les levures indigènes – naturellement présentes sur chaque parcelle – qui travaillent, et que d’autre part nous ne rajoutons pas de sulfites avant et pendant les fermentations, afin de ne pas sélectionner en amont les souches de levures qui ne vont pas tarder à se succéder pour transformer le sucre en alcool.

Les Ouvrées est un vin rouge de grande garde, d'automne ou d'hiver

Assemblage : 50% syrah, 35% mourvèdre, 15% grenache

Age moyen des vignes : 35 ans

Terroir sur terrasses caillouteuses (éboulis calcaires) à Montpeyroux (Lieu-dit La Barthassade) et à Jonquières (Lieu-dit Les Combarioles et Bois de Paulhau)

Rendements : 25 hl/ha

Vinification : vendanges entières (à 60% pour le grenache et 50% pour la syrah), encuvage et décuvage par gravité, remontages pendant les 2/3 de la fermentation puis pigeages, contrôle des températures, cuvaison de 3 semaines

Élevage : 22 mois en demi-muids, barriques et œuf béton

Dégustation : La robe est grenat sombre aux reflets violacés. Le nez est fin, profond, complexe, sur les fruits noirs confits, l'encre, le cigare, la violette, avec une pointe d'eucalyptus et de poivre cubèbe. De cacao, aussi. La bouche est ronde, très ample, déployant une matière finement veloutée d'une grande fraîcheur aromatique, tout en étant étirée par un fil invisible qui apporte une p... de tension. On retrouve en bouche toute la complexité du nez, complétée par des notes mentholées et résino-balsamiques. Du pur bonheur liquide à l'équilibre frôlant la perfection. La finale à la mâche crayeuse est encore plus réjouissante que la bouche, car l'aromatique se fait encore plus explosive, la fraîcheur plus éclatante, et le résino-balsamique plus piémontais. Avec une hénaurme persistance sur l'eucalyptus et le poivre sauvage de Madagascar. Vous assistez en direct au mariage ensorcelant entre la syrah et le mourvèdre. Et n'en sortez pas complètement indemne.

Accords : côte de boeuf à la cheminée et gratin dauphinois, lièvre à la royale, faisan au choux, gigue de chevreuil

% Alc. Vol

Maison fondée en 2003

Une des plus large sélections du web de vins d’auteurs et d’artisans

Qu'est-ce qu'un vin d'auteur ?

Celui-ci peut être tellement divers selon la personnalité de leur géniteur, qu'il est plus facile de définir ce qu'il n'est pas. Un vin d'auteur, c'est tout sauf un vin standard, stéréotypé, fait pour plaire au plus grand nombre. Il est donc rarement produit en millions d'exemplaires, se copiant lui-même de millésime en millésime.

Un vin d'auteur, c'est donc un vin qui ne ressemble pas à celui du voisin. Qui d'année en année évoluera en fonction des caprices de la météo et de l'humeur de l'auteur – les deux pouvant être liées. Car l'auteur ne se fie pas à des études de marché pour mener sa barque. Il fait son vin comme il le sent, comme il l'aime, comme il le peut, parfois... Et tant pis s'il ne plaît pas à tous.

C'est pour cela que les vins d'auteur sont parfois classé en « vin de table » ou en « vin de France ». Parce que le vigneron n'a pas planté le cépage autorisé*, fait l'assemblage ou la vinification recommandés dans l'appellation**. Il est souvent un peu rebelle, notre auteur. Mais c'est pour cela qu'on l'aime !... Ceci dit, les vins d'auteur ne sont pas systématiquement marginaux : il sont présents dans la plupart des appellations, et peuvent faire partie de l'élite de celles-ci***. Car ils ne se contentent pas d'avoir de la personnalité : ils sont bons, en plus ! Avec en général un degré de torchabilité très élevé : on ne s'en lasse pas au bout de la première gorgée.

Comme les vins d'auteur ne sont pas chaptalisés, levurés, bidouillés... ils peuvent présenter des profils très différents selon le millésime. À nous (revendeurs et consommateurs) de les accepter comme ils sont, et de rester fidèle aux producteurs, car ils ont besoin de nous pour poursuivre leur activité.

______________________________

* Par exemple, le Touriga Nacional dans le Minervois, ou la Syrah en Côtes du Forez. Ils sont fous, ces auteurs !

** Certains vignerons osent produire des liquoreux avec du Mourvèdre ou un pétillant naturel avec du Pineau d'Aunis

*** comme ceux de Jean-François Ganevat dans le Jura ou de Zind-Humbrecht en Alsace

Lire plus