Livraison à partir de 9.50€ pour la France !

Franco à 250€ de commande pour le France continentale et la Belgique. 

Un assistant de recherche AI est désormais à votre disposition!

Veuillez cliquer sur la bulle rouge pour y accéder en bas à droite de la page

La Bette 2020 - Jeff Carrel

PRODUCTEUR

Carrel (Jeff)

RÉGION

    roussillon

CÉPAGE

    syrah

Pays

France

La Bette 2020 - Jeff Carrel La Bette 2020 - Jeff Carrel
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017
×
7,92 € 15,83 €
rond & fruité
VIN ROUGE
facile et gourmand
Remise quantitative:
🚚 LIVRAISON

Livraison prévue entre 3 et 6 jours. Frais de livraison non inclus

La Bette 2020 - Jeff Carrel

La Bette 2020 - Jeff Carrel

ApplePay, Paiement en 3x sans frais Klarna et différentes méthodes de paiement disponibles 💳

CB, ApplePay, Paiement en 3 fois Klarna, Virement, Bancontact, CBC, Sofort, Giropay, iDEAL, EPS, PostePay, Maestro, American Express, Paysafecard, Belfius, Przlewy24,,...

En savoir plus

Description du vin 🍷

Sélectionné pour son superbe rapport qualité/plaisir. Nous avons en effet une demande pour des vins rouges sympas à petit prix. Jeff Carrel fait une infidélité au Limouxin pour exercer ses talents dans les PO. On reconnaît la patte de Jeff Carrel avec des vins toujours équilibrés et prêts à boire sans carafage. Souple mais tannique, pour amateurs de vins rouges sudistes.

Cépages : 50 % Syrah / 15% Carignan / 35 % Grenache

Terroir : Syrah de +20 ans et Carignan de +50 ans sur éboulis argiloschisteux entre Maury et Estagel et Syrah de +20 ans sur granite entre
Lesquerdes et Caramany / Grenache de +50 ans, toutes sur marne noire entre Maury et Estagel.

Conduite de la vigne : Moyenne 3 à 4000 pieds ha / Grenache et

Carignan en gobelet / Syrah en Guyot / La vigne est conduite à faible
rendement 25 à 35 hl/ha.

Mode de vinification : Carignan et Grenache vendange entière et Syrah égrappée / Macération pré-fermentaire à froid / Fermentation alcoolique avec extraction par remontage / Durant la fermentation alcoolique les cuves sont pigées matin et soir doucement pour maintenir le chapeau de marc immergé.

Elevage : En cuve.

Dégustation : La robe est pourpre sombre limite opaque. Le nez est plutôt discret (légère réduction) sur le cassis, le poivre et des notes fumées/lardées. La bouche est de belle ampleur, déployant une matière finement veloutée gagnant progressivement en densité. Aromatiquement, nous sommes sur un registre de fruits noirs bien mûr et de réglisse, rafraîchis par des notes d'eucalyptus et de poivre cubèbe. La finale est tonique et intense, avec une mâche crayeuse, sur la crème de myrtille, le chocolat noir, le poivre fumé, le laurier ... et une persistance sur le cacao, le menthol et les épices douces.

14 % Alc. Vol.


Le parcours de Jeff par lui-même :

"J'avais un métier, je gagnais bien ma vie et j'ai changé pour le vin car j'ai eu une révélation avec un vin, le Clos des Cordeliers 89, ce vin avait du "sentiment", en fait il m'éclairait. C'est en cherchant pourquoi tels vins procuraient de telles impressions que j'ai abordé l'œnologie comme on rentre en religion. Puis avec la formation et mon histoire, j'ai crée des vins différents, avec d'autres approches.

Quand milieu des années 90, on ne parlait que de concentration et de maturité, je parlais fraîcheur, quand ils ont parlé de fraîcheur, j'ai parlé de minéralité, quand aujourd'hui ils parlent de minéralité je parle du végétal (en fait je n'ai jamais cessé d'en parler). J'ai poussé au bout des maturités vers le plus comme vers le moins, des types de vinification et d'élevage, de concepts et de packaging. Je n'ai jamais promu un vin en affirmant que "c'est le meilleur !" ou "c'est cher donc c'est bon !" même si j'y avait beaucoup investi ou/et travaillé. Je me suis toujours appuyé sur l'ambiance, càd la qualité de l'ambiance, de l'originalité, de la rareté qui pouvait émaner d'un vin, et non pas sur sa qualité gustative intrinsèque, jugement que je pense très aléatoire en fonction des personnes.

Après 15 ans de travail, je voudrais et vais essayer de faire ce pourquoi j'ai fait ce métier, donner du sentiment, passer de l'artisan à l'artiste, Pas sur tout bien sûr ! mais essayer, ne plus tenir compte des codes et faire ce qui me rend vivant. J'aimerais que l'on déguste mes vins comme on écoute une chanson, un air de musique, regarde un paysage ou une sculpture. Prétentieux peut être, et c'est certainement ce pourquoi je ne l'ai pas fait jusqu'a présent, mais maintenant, je pense avoir la légitimité pour le faire. De toute façon si je ne fais pas cela, j'arrête. J'ai vinifié le millésime 2008 dans cet esprit, le premier 08 sortira en mars 2009...."

vins étonnants

une occasion de vous surprendre

vins étonnants

une occasion de vous surprendre

Qu'est-ce qu'un vin d'auteur ?

Celui-ci peut être tellement divers selon la personnalité de leur géniteur, qu'il est plus facile de définir ce qu'il n'est pas. Un vin d'auteur, c'est tout sauf un vin standard, stéréotypé, fait pour plaire au plus grand nombre. Il est donc rarement produit en millions d'exemplaires, se copiant lui-même de millésime en millésime.

Un vin d'auteur, c'est donc un vin qui ne ressemble pas à celui du voisin. Qui d'année en année évoluera en fonction des caprices de la météo et de l'humeur de l'auteur – les deux pouvant être liées. Car l'auteur ne se fie pas à des études de marché pour mener sa barque. Il fait son vin comme il le sent, comme il l'aime, comme il le peut, parfois... Et tant pis s'il ne plaît pas à tous.

C'est pour cela que les vins d'auteur sont parfois classé en « vin de table » ou en « vin de France ». Parce que le vigneron n'a pas planté le cépage autorisé*, fait l'assemblage ou la vinification recommandés dans l'appellation**. Il est souvent un peu rebelle, notre auteur. Mais c'est pour cela qu'on l'aime !... Ceci dit, les vins d'auteur ne sont pas systématiquement marginaux : il sont présents dans la plupart des appellations, et peuvent faire partie de l'élite de celles-ci***. Car ils ne se contentent pas d'avoir de la personnalité : ils sont bons, en plus ! Avec en général un degré de torchabilité très élevé : on ne s'en lasse pas au bout de la première gorgée.

Comme les vins d'auteur ne sont pas chaptalisés, levurés, bidouillés... ils peuvent présenter des profils très différents selon le millésime. À nous (revendeurs et consommateurs) de les accepter comme ils sont, et de rester fidèle aux producteurs, car ils ont besoin de nous pour poursuivre leur activité.

______________________________

* Par exemple, le Touriga Nacional dans le Minervois, ou la Syrah en Côtes du Forez. Ils sont fous, ces auteurs !

** Certains vignerons osent produire des liquoreux avec du Mourvèdre ou un pétillant naturel avec du Pineau d'Aunis

*** comme ceux de Jean-François Ganevat dans le Jura ou de Zind-Humbrecht en Alsace

Lire plus